• Thé noir de Ôita, récolte de printemps, cultivar Oku-musashi

    Thé noir de Ôita, récolte de printemps, cultivar Oku-musashi

    Type de thé : thé noir
    Origine : département de Ôita, ville de Bungo-Ono
    Cultivar : Oku-musashi
    Récolte : Printemps 2011 (ichiban cha)

    Thé noir de Ôita, récolte de printemps, cultivar Oku-musashi

    Le département de Ôita, à Kyûshû, est une toute petite région productrice, ce qui n'empêche pas la qualité et le talent. Le jeune producteur de ce thé noir made in Japan est la troisième génération d'une famille produisant du thé vert. Pris de passion pour le thé noir, de Darjeeling en particulier, il se met il y a une dizaine d'années à la fabrication de thé noir. C'est à un thé noir japonais dans l'esprit des grands Darjeeling qu'il aspire. Cette manière de faire est très rare. En 2009, il reçoit l'enseignement d'un célèbre manager du jardin Thurbo (Inde, Darjeeling).

    Ce joli thé noir aux feuilles encore vertes rappelant les first flush de Darjeeling est l'un des résultats des efforts de cet ambitieux producteur. 
    La belle liqueur jaune-orangée de ce thé est la source d'une multitude de parfums, et d'une saveur complexe et très douce, peu tannique.
    Le parfum sucré de cette liqueur évoque des fruits jaune tels que la pêche et l'abricot. Certains aspect de cette fragrance rappellent des compotes de fruits, d'autres consistent en de petites notes acidulée citronnées.

    Une infusion à l'occidentale est parfaite, mais préparer ce thé avec beaucoup plus de feuilles et des infusions multiples courtes permet de profiter plus distinctement de la richesse olfactive de ce rare thé.

    Enfin, les théiers utilisés pour ce thé noir sont du cultivar Oku-musashi, variété originellement conçue pour le thé vert, mais dont le parfum et la bonne réactivité face aux processus d'oxydation et de flétrissement en ont fait un candidat apprécié pour les thés noirs et thé semi-fermentés. 

    Thé noir de Ôita, récolte de printemps, cultivar Oku-musashi

    Sublime thé japonais. Une rareté.

    Mon service à thé est un service en porcelaine d'Imari de l'île de Kyushu au Japon.

    Il est assez ancien.

    Thé noir de Ôita, récolte de printemps, cultivar Oku-musashi

    « Joinville sur Pont.Les renoncules »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    lorkam Profil de lorkam
    Mercredi 7 Décembre 2011 à 16:59

    j'aime le vrai thé

    bonne soirée

    2
    Vendredi 9 Décembre 2011 à 15:49

    Je ne savais pas qu'on fabriquait le thé noir à Kyûshû.

    Ton service à thé est vraiment magnifique  !

    3
    Vendredi 9 Décembre 2011 à 16:47

    Bonjour Snow

    En effet c'est une grande première pour le thé noir du Japon. 
    D'autant plus qu'il est excellent.

    Oui ce service à thé est magnifique et en plus il est complet avec ces cinq tasses.

    Je les collectionne car je suis un grand amateur de thé. 

    4
    Samedi 10 Décembre 2011 à 13:12

    j'ai déja entendu parler du bien ètre de ce thé noir

    je te souhaite une bonne fin de semaine

    bisou a plus

    gif

    5
    Samedi 17 Décembre 2011 à 17:33

     

    Salut Jean Marc
    Bonnes fêtes de fin d'année !

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :