• .

  •  

    Jean Cocteau  est né le 5 Juillet 1889 à Maisons Laffite et mort le 5 Octobre dans sa maison 

    de Milly-La-Forêt. 

    J'ai eu un petit aperçu de sa maison dimanche .

    Ebloui par le lieu, le village , la région mais déçu par sa maison dont seulement deux pièces subsistent 

    telles qu'elles étaient à sa mort. 

    Le petit salon et sa chambre. 

    Le reste est aménagé en musée avec les peintures et sculptures de l'artiste. 

    La maison a été refaite sans âme avec un plancher moderne et des murs blancs.

    Tristesse...

    Enfin le jardin est splendide , la bâtisse a été ravalée avec une peinture blanche assez , trop moderne. 

    Photos :

     

    L'entrée comme je l'ai souvent vue dans des reportages , et des photos d'époque.  

     

     

    le salon , avec des livres qui jonchent le tapis comme c'était certainement le cas 

     les mains de l'artiste 

     Jean Cocteau 

     

    peinture sde Jean Cocteau  

     

     

     

    le petit bureau avec sa tapisserie panthère, le plafond est lui aussi tapissé en panthère  

     

     

     

    une chambre  

     

     

     

     

     un goût très sur et très actuel 

    une partie du jardin  

     

    un salon couvert  

     le château qui est tout près de la bâtisse, car en fait la maison de Cocteau était à l'époque 

    une dépendance du château. 

     

    .........................

    ..........

    ...

     

     

    Partager via Gmail

    6 commentaires
  •  

     

     Mon ficus bonsaï vraiment en forme et monumental à l'arrosage . 

     Titi je jeune chien d'un SDF du quartier des Halles. 

     

     

     

    La nouvelle fontaine devant les Halles.

    C'est une fontaine vouée à un certain succès , un bain de vapeur chaude.

    Les gens la traversent amusés .

    Je n'ai pas encore essayé .

     

     

     

     

     

    Au fond Saint Eustache en travaux.  

     

     

     Quelques maisons de Bourg La Reine quand je suis sorti du RER pour aller au théâtre. 

    C'était Dimanche pour aller voir La Pitié Dangereuse 

    de Stefan Zweig

    Mise en scène de Simon McBurney .

    C'était prodigieux. 

     J'adore ces pavillons de la Banlieue Parisienne 

    on devine un parfait confort .

    J'aimerai bien voir comment c'est à l'intérieur. 

     

     

     

     

     

     

     Seul roman achevé de Stefan Zweig, La pitié dangereuse raconte l’histoire d’un amour impossible entre un jeune officier et une paraplégique. Simon McBurney, l’un des plus grands metteurs en scène d’aujourd’hui, a adapté et monté cette œuvre crépusculaire, écrite en 1938, sur la misère de la condition humaine et les tourments de la conscience. Un texte interprété par la formidable troupe de la Schaubühne de Berlin, l’équivalent allemand de la Comédie-Française.

     

     

     

    Plus tard en rentrant chez moi.

    ....................

    ...........

    ...

     

    Partager via Gmail

    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique