• Meudon

    Après avoir vu dernièrement la maison de Louis Ferdinand Céline

    et arpenté les rues de la ville pour voir les fabuleuses maisons

    une visite au Parc de l'Observatoire .

    Je n'ai pas eu le temps de tout voir mais ce qui m'a séduit c'est les belles perspectives

    de l'alignement des arbres.

    Et chose rare on peut y aller avec les chiens.  

     

     

    un entrée du parc 

     Le parc de l’Observatoire à Meudon

     

    Les hauteurs de Meudon ont depuis longtemps retenu l’attention par la beauté du site. Autrefois jardins à la française et terrains de chasse du roi, c’est aujourd’hui une biodiversité remarquable et protégée.

     

    Lorsque Servien, surintendant des finances, baron de Meudon, achète le château situé sur les hauteurs de Meudon en 1655, il n’y a pas de parc. Il va dépenser sa fortune à acheter des terrains, créer la grande terrasse soutenue par le superbe mur que nous voyons toujours, percer des allées, creuser des mares, jusqu’à sa mort quatre ans plus tard.

     

    Jardins à la française

     

    Louvois qui rachète le domaine en 1679 fait appel aux architectes, jardiniers, fontainiers… qui ont travaillé à Versailles, en particulier à Le Nôtre à qui il demande d’aménager les jardins, les bassins et tout un réseau hydraulique destiné à la création de jeux d’eau. C’est l’apogée des jardins à la française.

     

     

    Séduit par la merveille que représentent ces jardins, la grande perspective, les effets de dénivelés et la vue sur Paris, Louis XIV rachète le domaine pour son fils en 1695. Il y fera planter des dizaines de milliers de fleurs et 8000 marronniers. La forêt, traversée de larges allées pour le passage des carrosses, est un lieu de promenade et de chasse pour la Cour.

     

    Chasses royales

     

    Après la mort de Louis XIV, le domaine royal va progressivement tomber à l’abandon. Il sera utilisé pour la chasse par Louis XV et Louis XVI. Ce dernier vend les jardins bas aux paysans. Pour séparer le parc d’agrément des lieux de chasse, il fait construire un mur, toujours en place, tout en détruisant réservoirs et bassins.

    Après 1800 le domaine est démantelé. Napoléon rachète une partie des terres et fait arracher bordures en buis et vieilles charmilles pour faire défiler ses troupes sur la grande terrasse.

     

    Une partie du domaine est donnée à l’astronome Janssen en 1876 pour y créer un Observatoire. En 1913 le domaine de Meudon est classé au titre des monuments historiques et inscrit au titre des sites en 1930. Cette protection assure une préservation des monuments et des espaces. Malgré les dégâts des tempêtes de 1990 et 1999, la forêt a la particularité de présenter un nombre important de très gros arbres, des essences variées, et abrite une population importante d’oiseaux et d’insectes protégés.

     

     

     

     de l'autre coté de ce mur à gauche on a une vue spectaculaire sur Paris et banlieue 

    Le Parc de l'Observatoire à Meudon

     

    Le Parc de l'Observatoire à Meudon

     

     

     

     

     

     

    très belle perspective et couleurs automnales  

     

     

     l'Observatoire 

     

     

     

    Le Parc de l'Observatoire à Meudon

     

     

     

    Le Parc de l'Observatoire à Meudon

    un jardin splendide!

    ........................

    ..........

    ... 

    Partager via Gmail

    4 commentaires
  •  

    C'est en visitant Meudon dernièrement que j'ai vu la maison de Louis Ferdinand Céline

    ou plus exactement Louis Ferdinand Destouches 

    célèbre écrivain et médecin français. 

    Céline est considéré comme un des plus grands novateurs de la littérature du XX ème siècle. 

    Né le 27 mai  1894 à Courbevoie il vécu ici jusqu'à sa mort en 1961. 

    On lui doit notamment " Voyage au bout de la nuit "

    et  " Mort à crédit" ! 

    Sa femme Lucette Destouches qui fut danseuse vit toujours dans ce pavillon.

    Née Lucette  Almansor  en 1912 a 104 ans... 

    Il semble que leur perroquet Toto vit avec elle. 

     

     Dans les combles de la toiture se tenait l'école de danse de Lucette Destouches.

     

     

    Lucette dans sa cuisine  

     

     

     

    Les Céline dans leur jardin 

     

     

     

    Louis Ferdinand Céline  

    La maison de Louis Ferdinand Céline à Meudon

     

     

     

    la petite montée route des Gardes à Meudon , le pavillon est le dernier dans l'allée 

     

    La maison de Louis Ferdinand Céline à Meudon

     

    Céline et Toto 

     

    le sentier aux Boeufs pavé qui descend vers les bords de Seine , en bas c'est maintenant un

    horrible endroit moderne de bureaux dans des immeubles clinquants et métalliques !!!

     

     

    la gare de Meudon  

     en descendant ces marches on est emporté dans le passé au milieu des feuilles jaune d'or.

     

     

     

     

    le sentier aux boeufs 

     

     

     

     

     

     

     

    une maison ou plutôt une vieille fabrique reconvertie en maison individuelle  

     

    Une autre maison de Meudon aux allures de château. 

    ......................

    ............

    .....

    Partager via Gmail

    2 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires